Fernand Toupin

Fernand Toupin naît à Montréal en 1930 et y décède en 2009. De 1949 à 1953, il étudie la peinture à l'École des beaux-arts de Montréal tout en fréquentant l'atelier de Stanley M. Cosgrove où il s'adonne à différentes techniques comme la sérigraphie, la gravure et la photolithographie. En 1955, il cosigne le manifeste des Plasticiens avec Jean-Paul Jérôme, Louis Belzile et Jauran (Rodolphe de Repentigny), son auteur. Ce groupe, à l'encontre de la spontanéité des Automatistes, préconise une abstraction géométrique à la Mondrian en quelque sorte. Fernand Toupin contribue de façon importante à cette idéologie en peignant des tableaux aux formes irrégulières « shaped canvas » ou tableaux-objets, comme les appellent les critiques d'art. Au début des années 60, l'artiste explore une avenue plus organique en incorporant des éléments naturels à ses pigments comme des morceaux d'écorce, de la poussière de marbre, etc. « J'aime bien qu'on sente le bouillonnement des choses en train de se faire. Le soulèvement de la vague. La fraîcheur de la neige. L'omniprésence des minéraux. » Il reviendra à l'abstraction géométrique en 1993. Parallèlement à sa peinture, Fernand Toupin occupe le poste de directeur de l'Association des artistes non figuratifs de Montréal (1963 à 1974). En 1970, une galerie de Paris lui offre une exposition solo au cours de laquelle toutes ses toiles sont vendues. Fort de ce succès outre-mer, il quitte son emploi pour se consacrer pleinement à son art. En 1977, il est élu membre de l'Académie royale des arts du Canada et la même année, il crée la murale « Hochelaga» pour la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des arts. Tout au cours de sa carrière, Fernand Toupin participe à plusieurs expositions, notamment l'Exposition universelle d'Osaka, le IVe Festival international de peinture à Cagnes-sur-Mer en France (où il remporte le Prix international pour le Canada), « Jauran et les premiers Plasticiens » au Musée d'art contemporain de Montréal, Art Expo New York et le Musée central de Tokyo. Quant à ses oeuvres, elles se retrouvent dans les collections du Musée national des beaux-arts du Québec, le Musée d'art contemporain de Montréal, le Musée des beaux-arts de Montréal et le Musée des beaux-arts du Canada.

Retour en haut

28 mars 2019

Nouvelle adresse à Pointe-Claire

Nous vous présentons nos nouveaux bureaux de Pointe-Claire!

Avant d’être propriétaire des galeries Art et Style...

18 juillet 2018

Évaluations

Prendre note que dorénavant, il y aura des frais pour les évaluations d’œuvres d’art pour fins...

 Heures d'ouverture

Tous les jours

10 h à 18 h