Fernand Leduc

Peintre de l'abstraction, Fernand Leduc naît à Montréal le 4 juillet 1916 et y décède le 28 janvier 2014. Entré à l'École des beaux-arts de Montréal en 1941, il y fait la connaissance de Paul-Émile Borduas. Avec sa compagne Thérèse Renaud, il se joint alors aux Automatistes dont il cosigne le Refus global en 1948. Puis il fait un séjour à Paris où il revoit André Breton qu'il avait connu à New-York en 1945. Rentré au pays en 1953, il fonde l'Association des artistes non figuratifs de Montréal en 1956 avec ses camarades Pierre Gauvreau, Jean-Paul Riopelle, Jean-Paul Mousseau et Françoise Sullivan. En 2006, il revient définitivement au Québec après avoir passé plus de quarante ans en France et en Italie. Surnommé « prince de la lumière », Fernand Leduc est sans contredit l'un des piliers de la peinture abstraite au Québec et au Canada. Son oeuvre immense est marquée par un souci constant de l'éthique, un amour passionné pour la peinture et une recherche incessante de la lumière. « Mon défi depuis 1970: peindre la lumière, et par sa mobilité, capter l'énergie. La voie: celle du dépouillement inhérent à toute démarche artistique, voie de plus en plus étroite suscitant le clair, le lumineux pour déboucher sur des îlots de lumière. » (Fernand Leduc, 1993) Récipiendaire d'un doctorat honoris causa de l'Université du Québec à Montréal (UQÀM) (2006) et d'un des Prix du Gouverneur général en arts visuels et en arts médiatiques (2007), Fernand Leduc s'est aussi vu attribuer une salle et un catalogue au Musée national des beaux-arts du Québec en 2006.

Retour en haut

18 juillet 2018

Évaluations

Prendre note que dorénavant, il y aura des frais pour les évaluations d’œuvres d’art pour fins...

23 mars 2018

Nouvelle carte privilège

C’est avec un grand plaisir que nous lançons notre programme de récompenses. La carte privilège est offerte...

 Heures d'ouverture

Du lundi au vendredi  11 h à 17h 30         

Fin de semaine  10 h à 18 h