Marcelle Ferron

Marcelle voit le jour à Louiseville, le 29 janvier 1924. Son enfance fut particulièrement difficile du fait qu'elle souffra de la tuberculose dès l'âge de 3 ans et qu'elle perdit ensuite sa mère prématurément. Elle étudiera plus tard à l'École des Beaux-arts de Québec. Cosignataire du manifeste du Refus global avec Paul-Émile Borduas, Jean-Paul Riopelle, Fernand Leduc, Pierre Gauvreau, Marcel Barbeau et Françoise Sullivan, elle s'est imposée comme étant l'une des plus importantes artistes au Québec. En 1953, elle part pour Paris avec ses trois filles et y résidera une douzaine d'années. De retour à Québec en 1966, elle réalisera plusieurs grandes verrières entre autres au métro Champs-de-Mars (1968) à l'église du Sacré-Coeur à Québec (1969) et au palais de Justice de Granby (1979). Elle nous quitte le 19 novembre 2001 à Montréal.

Retour en haut

18 juillet 2018

Évaluations

Prendre note que dorénavant, il y aura des frais pour les évaluations d’œuvres d’art pour fins...

23 mars 2018

Nouvelle carte privilège

C’est avec un grand plaisir que nous lançons notre programme de récompenses. La carte privilège est offerte...

 Heures d'ouverture

Du lundi au vendredi  11 h à 17h 30         

Fin de semaine  10 h à 18 h