Jean Paul Lemieux

Jean Paul Lemieux est un peintre, illustrateur, critique et professeur d’art né à Québec le 18 novembre 1904 et décédé à Montréal le 7 novembre 1990. Initié très tôt au dessin, il fréquente l’atelier du peintre impressionniste canadien Marc-Aurèle de Foy Suzor-Côté au printemps 1925. La même année, il s’inscrit à l’École des beaux-arts de Montréal où Edwin Holgate est l’un de ses professeurs. De 1929 à 1931, il interrompt temporairement ses études pour effectuer un voyage en Europe et visiter de grands musées américains (Chicago, New York et Boston). Puis, en 1937, après avoir enseigné pendant deux ans à l’École du meuble de Montréal, il devient professeur à l’École des beaux-arts de Québec jusqu’en 1965. Parallèlement à son métier de peintre et d’enseignant, il poursuit également une carrière de critique d’art, rédigeant des articles aussi bien en français qu’en anglais pour des publications comme Le Jour, Regards, Maritime Art et Canadian Art. L’œuvre de Lemieux, étroitement liée au temps qui passe, que l’on attend et qui nous effraie aussi, se divise en trois périodes. D’abord, la période naïve ou primitive (années 40), où ses tableaux sont fortement influencés par l’école primitiviste italienne et par l’art québécois ancien, dont il est un fervent collectionneur. Puis, en 1954, au retour d’un voyage en France qu’il a pu effectuer grâce à une bourse de la Société royale du Canada, Jean Paul Lemieux opte pour des lignes plus épurées et un style plus géométrique. Ses personnages semblent vivre dans un monde « de silence et d’espace ». S’amorce alors une période dite classique (début des années 50 jusqu’à la fin des années 70) au cours de laquelle sa réputation croît de façon notoire, tant au Canada qu’à l’étranger. On lui consacre des expositions exclusives à Vancouver, Toronto, Montréal et Québec et ses œuvres font partie de quatre expositions biennales du Musée des beaux-arts du Canada, des expositions d’art canadien à la Biennale de São Paulo, à l’Exposition internationale de Bruxelles, au Museum of Modern Art de New York, à la Tate Gallery de Londres et au Musée Galliera à Paris. En 1960, Jean Paul Lemieux représente le Canada à la Biennale de Venise aux côtés d’Edmund Alleyn, Graham Coughtry, Frances Loring et Albert Dumouchel. En 1968, il est fait Compagnon de l’Ordre du Canada. La fin des années 70 jusqu’à son décès en 1990 est marquée par un style nettement plus expressionniste, évoquant des sujets tourmentés comme la guerre, la possibilité d’un cataclysme nucléaire et sa crainte quant au sort de l’humanité. En 1974-1975, le Musée des beaux-arts du Québec (connu alors sous le nom de Musée du Québec) fait circuler une rétrospective de son œuvre à l’étranger et en 1992, soit deux ans après son décès, il lui consacre une rétrospective complète.

Retour en haut

22 novembre 2018

C'est le temps des Fêtes

Depuis quelques années à cette même période, nous vous présentons notre exposition virtuelle de petits formats pour...

18 juillet 2018

Évaluations

Prendre note que dorénavant, il y aura des frais pour les évaluations d’œuvres d’art pour fin...

 Heures d'ouverture

Du lundi au vendredi  11 h à 17h 30         

Fin de semaine  10 h à 18 h